Pendant les premiers mois de vie de mes 2 enfants (7-8 mois), ils ont régurgité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7! Le pédiatre avait beau me rassurer en me disant qu’il était normal que certains bébés régurgitent beaucoup et sans arrêt les premiers mois, je m’inquiétais quand même. J’ai beaucoup cherché sur le sujet et je ne trouvais jamais une réponse qui me satisfaisait. Donc, voici un article qui répondra probablement à ces questions (si votre bébé régurgite beaucoup bien sûr!).

1. La différence entre les régurgitations et le reflux gastro-œsophagien (RGO)

En effet, on parle beaucoup du bébé qui fait du reflux gastro-œsophagien mais peu du bébé qui régurgite beaucoup. Lorsqu’un bébé régurgite beaucoup, c’est parce que son anneau (le cardia) qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers la bouche est encore immature. On remarque que le bébé ne pleure pas donc ne souffre pas de ses régurgitations. Contrairement au reflux gastro-œsophagien où le bébé a des douleurs à l’œsophage dues aux remontées des sucs gastriques lorsqu’il régurgite ou lorsqu’il vient de boire son lait. Cependant, un bébé qui fait du reflux ne régurgite pas forcément.

2. Que faire en cas de régurgitations

Lorsque le bébé régurgite, il faut être patient et attendre le jour J où son anneau sera mature et qu’il arrêtera de régurgiter. De plus, vérifiez si le bébé continue à prendre du poids et si les régurgitations ne sortent pas en jet (cela voudra alors dire qu’il vomit et dans ce cas, il faut que vous alliez consulter un spécialiste de la santé).

3. Que faire en cas de reflux

Lorsque le bébé fait du reflux, il existe plusieurs étapes afin de trouver la réelle cause des régurgitations de bébé (à savoir si c’est une intolérance ou si c’est réellement un reflux gastro-œsophagien). Quand mon fils est né et qu’il a commencé à régurgiter,  je croyais qu’il faisait du reflux car il avait l’air de souffrir lorsqu’il prenait le lait maternel (je tirais mon lait et lui donnais en biberon). Nous étions suivi par une nutritionniste pour vérifier qu’il prenne du poids dû à sa prématurité. Elle m’a donc suggéré que je coupe dans les produits laitiers afin de voir si ce n’était pas une intolérance à la protéine de vache plutôt que du reflux (comme il buvait mon lait maternel). Par la suite, alors que je n’avais plus assez de lait à tirer, nous avons commencé le lait maternisé. Comme il continuait à régurgiter (intensément), nous sommes passés à un lait maternisé pour bébés allergiques aux protéines de lait de vache (APLV). Nous en avons même essayé plusieurs marques jusqu’à utiliser le lait maternisé qui convenait pour les bébés ayant une allergie grave aux protéines de lait de vache. Ce lait était beaucoup moins épais et il s’étouffait moins souvent lorsqu’il régurgitait car le lait ressortait plus facilement… Comme ce lait ne l’empêchait pas de régurgiter et que j’avais l’impression qu’il souffrait après les boires, nous avons aussi essayé un médicament qui réduit l’acidité pour que bébé ait moins mal à l’œsophage.

4. Comment atténuer les régurgitations du bébé?

Voici quelques astuces que j’ai appliquées pour atténuer les régurgitations de mes enfants :

  • Utilisez un plan inclinable pour incliner (comme son nom l’indique) le bébé lorsqu’il dort. Pour le berceau, j’utilisais une serviette que je pliais et que j’insérais entre le matelas et le berceau car le plan inclinable était trop grand.
  • Limitez les boires. Pour ma fille, je minutais 10 minutes de tétée (cela dépend des bébés et du débit de votre sein) car lorsqu’elle dépassait 10 minutes de tétée, ses régurgitations étaient encore plus intenses (confirmé après test!)
  • Dès que le bébé a fini de boire, gardez-le en position droite. Je couchais mes enfants sur moi pour qu’ils restent à la verticale pendant quelques minutes avant de les déposer à l’horizontal (lit, tapis d’éveil).
5. Les mesures à prendre au quotidien pour nettoyer les dégâts venus des régurgitations

Pendant les premiers mois où votre bébé va régurgiter (tout le temps), vous devez avoir en tête que toutes les choses en tissu qui entourent bébé seront tachées. Pour limiter les dégâts (et pour ne pas gâcher sa belle literie et ses beaux vêtements), voici quelques points à considérer :

  • Avoir BEAUCOUP de bavoirs en tissu. Assurez-vous que l’encolure du bavoir ne soit pas trop grande pour que lorsque le bébé régurgite, le dégât aille sur le bavoir et non entre le cou et le bavoir! Les mois où mes enfants régurgitaient, je leur mettais tout le temps des bavoirs en tissu afin de changer le bavoir plutôt que le pyjama et le cache-couche.
  • Avoir plus de vêtements que la moyenne des gens qui ont un bébé qui ne régurgite pas beaucoup. Même si le bavoir limite les dégâts, une régurgitation de trop est si vite arrivée que le bavoir, le cache-couche et le pyjama seront à changer… Ne sortez jamais de chez vous sans avoir pris au moins 2 à 3 pyjamas et cache-couches supplémentaires!
  • Utilisez des alèses dans le berceau ou la bassinette, au niveau de la tête du bébé. Ainsi, lorsque le bébé régurgite, plutôt que de changer tous les draps plusieurs fois pendant la nuit, vous ne changerez que l’alèse. Toutefois, lorsque le bébé sera capable de faire les 4 coins de la bassinette pendant la nuit, vous devrez probablement changer le drap contour et le protège matelas plus souvent. Je vous conseille donc d’en avoir plusieurs de rechange.
  • Autre allié contre les régurgitations : le sac pour vêtements souillés. Lorsque vous devrez faire un changement de vêtements, bavoirs ou couvertures (ou les 3 en même temps!), mettez-les dans le sac en attendant de rentrer à la maison pour ne pas salir le reste du contenu de votre sac à couches. Le sac a une poignée détachable qui permet de l’accrocher à l’extérieur du sac à couches ou à la poignée de la poussette.

Avez-vous des bébés qui régurgitent ou qui font du reflux gastro-œsophagien? Comment vous êtes-vous débrouillé? Avez-vous des astuces qui ont marqué les premiers mois avec bébé?