Notice: wpdb::prepare est appelée de la mauvaise manière. La requête ne contient pas un nombre correct de substitutifs/placeholders (2) pour le nombre d’arguments proposés (3). Veuillez lire Débugger dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 4.8.3.) in /var/www/vhosts/roseoubleu.com/blog.roseoubleu.com/wp-includes/functions.php on line 4138
L'allaitement: les 5 étapes à suivre - Blogue Rose ou Bleu

Photo crédit: Guillaume Delebarre

Pour mes deux accouchements, l’allaitement était important pour moi pour plusieurs raisons: la proximité maman-bébé, le lait maternel qui est bénéfique pour le bébé et parce que la nature nous a donné des seins, alors servons-nous en!

Cependant, je me suis vite rendu compte que l’allaitement, ça n’est pas toujours aussi naturel et facile que cela en a l’air! Il faut trouver la bonne position, le bébé doit prendre le sein d’une certaine façon, nous devons dorloter nos mamelons pour ne pas qu’ils nous fassent mal, etc. Bref, je suis tombée des nues lorsque je suis entrée dans ce monde inconnu et complexe qu’est l’allaitement.

C’est pour cela que pour clore la semaine de l’allaitement (édition 2016), je vais récapituler en 5 points des choses à savoir ou à faire avant ou pendant que vous allaitez afin de vous rendre la vie plus facile. Bien entendu, si vous avez des complications ou autres questions/problèmes plus spécifiques, vous pouvez toujours faire appel à une consultante en lactation qui pourra peut-être vous donner des trucs que vous ne connaîtriez pas!

1. Avoir la bonne position

Je me rappellerai toujours d’avoir été chez mon ostéopathe quelques semaines après mon accouchement pour me plaindre (et espérer qu’il fasse quelque chose pour me soulager) de mon mal de bras/dos/poitrine. C’est là que j’ai appris que je n’avais pas une bonne posture pour allaiter. Pour cela, vous ne devriez en aucun cas avoir à soulever le bras qui tient bébé pour allaiter. Le bras devrait être soutenu par un coussin d’allaitement et votre dos droit.

2. Préparer vos mamelons avant l’accouchement

Nous pensons toujours que c’est lorsque le bébé naît que tout changement se fait. Et bien non! Pendant votre grossesse, vos mamelons se préparent à l’arrivée du bébé (lire ici allaitement). Pour assouplir vos mamelons et les préparer à l’allaitement, vous pouvez mettre de la Lanoline dessus quelques semaines avant l’accouchement.

3. Dites adieu aux frottements de soutien-gorge insupportables!

Pour certaines femmes, le frottement de tout tissu sur le mamelon est insupportable. Il existe des boucliers ou coquilles qui protégeront vos mamelons entre 2 tétées, ce qui vous donnera du répit! De plus, vous pouvez récupérer le lait qui s’écoule de vos seins, car il y a un contenant pour cela.

4. Utilisation du tire-lait

Vous devez vous absenter pendant quelques heures et vous voulez tirer votre lait pour que la personne qui est avec bébé puisse donner votre lait maternel? Un bon tire-lait pourra vous aider à amasser une bonne quantité de lait. De plus, même chose que pour l’allaitement, il faut avoir une bonne posture lorsque vous tirez votre lait: bien assise avec le dos droit incliné vers l’avant.

5. Du repos et une bonne alimentation

Vous trouvez que votre débit de lait maternel diminue? Il faut alors commencer par respecter des « règles » de bases: du repos, le moins de stress possible ainsi qu’une bonne alimentation (avec des collations équilibrées durant la journée/nuit). Et même si votre débit de lait maternel ne diminue pas, songez à cela car l’allaitement demande beaucoup d’énergie au corps. Alors écoutez-vous et prenez soin de vous afin que bébé puisse en profiter aussi!

Bon allaitement!